6 bienfaits de la sophrologie pour le ventre

Les effets du stress sur le ventre

Quand notre deuxième cerveau, centre de nos émotions, s’exprime, il n’hésite pas à se rappeler à nous : crampes, spasmes, ballonnements…Le stress est souvent à l’origine de ces manifestations, provoquant troubles digestifs ou maux de ventre.

Comment agit la sophrologie ?

La sophrologie est une technique efficace pour réduire les maux de ventre puisqu’elle permet à l’individu de traiter leur cause, à savoir le stress.

Maux de ventre

Nos deux « cerveaux » du haut (la tête) et du bas (le ventre) communiquent en permanence.

En agissant à la fois au niveau du corps et de l’esprit, la sophrologie renforce l’harmonie entre la tête et le ventre. Elle apprend ainsi à :

1> Écouter son corps

La sophrologie aide à être davantage à l’écoute de son corps et à mieux en connaître le fonctionnement. Cela marche pour l’ensemble du corps mais également pour une zone plus ciblée, comme ici, le ventre.

2> Réduire les tensions du ventre

Grâce à sa pratique, la sophrologie permet de réduire les tensions présentes dans l’abdomen, qu’elles soient passagères où dues à une pathologie comme la maladie de Crohn. Elle aide à mieux contrôler les maux de ventre comme dans le cas du côlon irritable par exemple et à mettre en place les bonnes stratégies pour se sentir bien au quotidien.

3> Gérer le stress

La sophrologie agit contre le stress. L’utilisation de techniques de respiration comme la respiration au carré par exemple, permet de faire redescendre le niveau de stress.

4> Gérer la douleur

La sophrologie travaille sur les sensations et apprend à modifier les ressentis de la douleur pour mieux la gérer.

5> Réguler le transit

La sophrologie régule le transit par différentes techniques, telles que la respiration abdominale et un travail de visualisation positive.

6> Améliorer l’estime de soi

Les troubles digestifs peuvent générer une mauvaise estime de soi. Les techniques de visualisation en sophrologie permettent une prise de conscience et une meilleure réponse au stress. L’objectif est de sortir du cercle vicieux : « Je ne suis pas bien dans ma tête, donc j’ai mal au ventre. Je souffre du ventre, donc je ne vais pas bien dans ma tête. »


La sophrologie ne se substituant en aucun cas à un traitement médical, l’avis de votre généraliste ou médecin gastroentérologue est nécessaire.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :