7 signes envoyés par votre corps pour dire STOP

Le corps a son langage, ce qu’il n’exprime pas en mots, il le traduit en maux. C’est sa manière à lui de nous envoyer des signaux d’alerte.
Quand une contraction musculaire apparaît, il est donc important d’y prêter attention, d’écouter vraiment ce que notre corps a à nous dire pour désamorcer au plus vite ce qu’il ne sait pas gérer.

« J’ai mal au cou »

les maux du corps

Les sensations : douleurs dans le cou, les cervicales, mais aussi tensions dans les épaules et les trapèzes

Pourquoi ? Lorsque le corps subit une forte pression : on a le sentiment d’être débordé, de porter un poids sur les épaules

« J’ai une boule dans la gorge »

Les sensations : gêne dans la gorge, comme si elle se serrait

Pourquoi ? Souvent en cas d’anxiété, de trac, d’angoisses

« J’ai une barre dans le dos »

Les sensations : douleurs dans le dos, les lombaires

Pourquoi ? Par exemple dans les situations de tensions sociales, de conflits familiaux

« Je sens une oppression dans la poitrine »

Les sensations : comme un étau qui nous serre et qui nous empêche de respirer

Pourquoi ? Quand le sentiment d’être débordé devient plus fort, en cas de peurs, voire de phobies

« J’ai la boule au ventre »

Les sensations : mal au ventre, sensations de ventre noué, de crampes, de brûlures estomac…

Pourquoi ? Souvent dans les situations de contrariétés, de peurs, de doute, de pression constante

« Je suis à plat »

Les sensations: on se sent fatigué, sans énergie, les nuits sont courtes…

Pourquoi ? Souvent dans les situations de ruminations, d’angoisse, d’anxiété

« Je suis crispé »

Les sensations : impression de tensions musculaires dans tout le corps, en particulier :

– des crispations dans les mâchoires

– des crispations dans les mains

– des crampes dans les jambes

Pourquoi ? Souvent les conséquences du stress : irritabilité, colère, énervement, mise sous pression.

On le voit « tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime dans le corps ». La sophrologie peut permettre de dénouer ces tensions car elle met le corps et le mental sur un pied d’égalité. L’un ne va jamais sans l’autre.
Apprendre à écouter son corps c’est déjà pratiquer la sophrologie !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :